EDITO DE LA MINISTRE



© Nicolas Reitzaum

3ÈME FESTIVAL INTERNATIONAL DE CINEMA WAR ON SCREEN

 

Je suis heureuse d'apporter mon soutien au festival international de cinéma War on screen pour la troisième année consécutive. Pionnier, visionnaire et au cœur d'enjeux qui traversent nos sociétés, War on Screen 2015, jeune Festival International de Cinéma de Châlons-en-Champagne, est un événement cinématographique et culturel d'initiative locale de portée nationale. Sa thématique, qui traite de tous les conflits, en fait un événement unique dans le paysage cinématographique. Il explore les conflits dans toute leur diversité d'approche et en privilégie l’aspect humain.

Par son origine et sa situation géographique, il représente un enjeu pour la culture en Champagne-Ardenne. Il le fera tout autant dans la grande Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, son prochain territoire de référence, souvent traversé par les conflits armés au fil de l'histoire. Pour autant l'actualité nous alerte sur le fait que les guerres ne se répètent pas nécessairement sous une forme attendue comme nous l’ont prouvé les événements dramatiques de début 2015.

Pour sa troisième édition, le Festival international de cinéma War on Screen incarne plus que jamais son projet originel : montrer que la fiction et le regard des artistes, autant que l'information, possèdent un pouvoir de prévention des conflits. Je suis particulièrement sensible aux approches multiples de la diffusion numérique de la culture, qui permettent de mettre en scène tous les formats d'expression, sur tous les écrans. Cinéma, télévision, vidéo, ordinateur constituent aujourd'hui autant de supports qui autorisent la circulation des œuvres. La diversité de la création à partir de ces nouveaux modes d'accès à la culture de l'image doit être encouragée.

Je salue l'attachement du festival international des guerres à l’éducation artistique et à la réflexion par l'image. Afin que les jeunes générations de notre pays soient à même de comprendre le monde qui est le leur, tout en gardant à l'esprit les fondements que représentent la citoyenneté et le sens du partage. Former le regard critique des futurs citoyens est en enjeu majeur des politiques publiques de la culture et de l'éducation. Le festival War On Screen participe au développement de l'éducation artistique et culturelle dans les territoires ruraux, notamment en lycée agricole.

Je salue enfin le soutien au festival de la Communauté d'Agglomération de Châlons-en-Champagne, du pays de Châlons-en-Champagne, de la communauté de communes de Suippes, de la ville de Châlons-en-Champagne, du Conseil départemental de la Marne et du Conseil régional de Champagne-Ardenne. Fidèles à leur engagement premier, le ministère de la Culture et de la Communication et le Centre National du Cinéma et de l'Image Animée sont une nouvelle fois aux côtés de cette belle initiative locale. Je souhaite qu'elle fédère son territoire et rassemble pour cette nouvelle édition un public nombreux.



Fleur Pellerin
Ministre de la Culture et de la Communication

Partenaires Institutionnels