Le Jury International 2015

 




ROLAND JOFFÉ

PRÉSIDENT DU JURY 



Né à Londres le 17 novembre 1945, Roland Joffé fait sa scolarité au lycée français de Londres. Il participe en 1968 à la fondation du Young Vic Theatre et devient le plus jeune metteur en scène du National Theatre de Laurence Olivier. Il travaille aussi pour la télévision où il réalise des documentaires et des séries.
En 1984, il entame une carrière de réalisateur avec son premier long métrage, La Déchirure qui décrit l’horreur suivant la chute de Phnom Penh et pour lequel il obtient trois Oscars.
En 1986, il reçoit la Palme d’or à Cannes puis deux Oscars pour Mission avec Robert De Niro et Jeremy Irons, qui relate l’arrivée brutale des Conquistadors espagnols en Amérique du Sud. Son long métrage Les Maîtres de l'ombre réalisé en 1989, fait l’objet de nombreuses polémiques car il dénonce la mainmise des militaires sur le programme nucléaire américain pendant la Seconde Guerre Mondiale.
En 1992, il lève le voile sur le quotidien des bidonvilles en Inde dans La Cité de la joie puis sur l’intolérance de la société puritaine américaine du 17ème siècle dans Les Amants du Nouveau Monde (1995) . En 1998, avec Goodbye Lover , il dirige Patricia Arquette dans une histoire d’amour fatale. Il revient en 2000 à Cannes pour présenter en ouverture du Festival son long métrage, Vatel avec Gérard Depardieu, Tim Roth et Uma Thurman, et sort Captivity en 2007 avec Elisha Cuthbert et Daniel Gillies. Fidèle à son goût pour l'Histoire, il réalise en 2015 une mini-série western Texas Rising.


 

JÉRÔME BONNELL

RÉALISATEUR



Etudiant en cinéma à Paris VIII, Jérôme Bonnell fait ses premiers pas de réalisateur en 1999 avec Fidèle.
Après deux autres courts, Jérôme Bonnell s'attelle à son premier long métrage d'une grande sensibilité, Le Chignon d'Olga (2002) primée au Festival de Chicago. Tout aussi délicat, Les Yeux clairs, prix Jean-Vigo 2005, offre un rôle en or à Nathalie Boutefeu.
En 2007 dans J'attends quelqu'un, il dirige des grands noms du cinéma français (Darroussin, Devos, Caravaca). Il se lance ensuite un nouveau défi en faisant une incursion dans le polar avec La Dame de trèfle (2010) avec Florence Loiret-Caille et Malik Zidi. Il retrouve Emmanuelle Devos avec Le Temps de l'aventure (2013), nouveau succès critique qui rencontre un large public. Son dernier film A trois on y va (2015) donne la part belle à trois jeunes acteurs dont l'excellente Anaïs Démoustier.
 
 

CONSTANCE DOLLÉ

ACTRICE

Après une maîtrise de philosophie, elle intègre la classe libre du cours Florent. Elle commence alors à travailler au théâtre : elle joue dand Le Bel Air de Londres avec Robert Hirsch et Marina Hands, au théâtre de l'Atelier et elle est dirigée par Jacques Lassalle dans Le Malin Plaisir. Au cinéma, c'est Gérard Jugnot qui lui offre son premier grand rôle dans Boudu, puis elle travaille avec Philippe Le Guay, Michel Boujenah, André Téchiné et Xabi Molia... Pour la télévision elle travaille avec Thierry Binisti avec qui elle tournera plusieurs fois, Richard Bohringer, Stéphane Kappes, Élisabeth Rappeneau, Denys Granier-Deferre, Raoul Peck...
Elle est également Suzanne dans la série Un village français, diffusée sur France 3. En 2010, elle réalise son premier court métrage Femme de personne. Elle participe également à la série à succès de Canal +, Les Revenants et on la découvrira bientôt dans Malaterra de Laurent Herbiet et Jean-Xavier de Lestrade.
 

 

BÉATRICE THIRIET

COMPOSITRICE 

Formée au conservatoire de Versailles, elle se dirige vers la composition et l'analyse musicale. Sa formation de pianiste est marquée par sa rencontre avec Elena Varvarova et Mikhaïl Rudy. L'opéra et la musique de film sont ses domaines de prédilection.
Découverte au cinéma par Pascale Ferran, elle écrit la musique de Petits Arrangements avec les morts (1993), de L'Âge des possibles (1994), et de Lady Chatterley (2006), qui lui vaut une nomination aux Césars. Elle travaille aussi au cinéma et à la télévision avec Dominique Cabrera, Jacques Deschamps, Radu Miailheanu, Xavier Durringer...
Elle a réalisé deux courts-métrages Portrait de lettres avec Chœurs et La Lettre de Mourad avec France 2 et Mezzo.
Béatrice Thiriet a été par ailleurs critique musical sur France Musique, a créé un opéra de Chambre (prix Nadia et Lili Boulanger 2001) et une œuvre multimédia pour les enfants « Bee et Bop ».

 

PATRICK ROBERT

PHOTOREPORTER

 Patrick Robert, né le 30 mai 1958, à Maison-Carrée en Algérie, est reporter-photographe depuis 27 ans. Après avoir été au staff de l’agence Sygma pendant 16 ans, il est aujourd’hui photographe indépendant. Passionné par l’actualité internationale, Il a couvert de nombreux conflits en Afrique, en Asie, au Proche et Moyen-Orient ainsi qu’en Europe de l’Est. Tout en réalisant des portraits de personnalités politiques ou du monde du spectacle, ainsi que des reportages de fond. Il a été grièvement blessé par balles au Libéria en 2003. Son travail a été récompensé par une douzaine de prix internationaux dont deux Visa d’or au Festival de photo-journalisme à Perpignan.



---

LES PRIX

GRAND PRIX DU JURY

MENTION SPÉCIALE DU JURY

PRIX DE LA MISE EN SCÈNE

Les festivaliers seront également mis à contribution et attriburont LE PRIX DU PUBLIC en votant à la sortie de chaque séance.

 

 

Partenaires Institutionnels